L'eau, l'air, la faune et la flore

Depuis 2007, Strateco procède à la collecte de données de fond afin de compléter les études de base (baseline studies) requises pour la réalisation de l’étude d’impact environnemental du projet d’exploration souterraine sur la propriété Matoush.

 

L’étude a été réalisée en suivant la directive émise par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP, février 2009) en collaboration avec les agences fédérales (Commission canadienne de sécurité nucléaire et l’Agence canadienne d’évaluation environnementale) et constitue une démonstration sans équivoque de l’importance qu’accorde Strateco aux enjeux environnementaux et sociaux liés à la réalisation de son projet.

 

Au mois d’octobre 2009, l’étude d’impact environnemental a été déposée aux instances concernées. La réalisation de cette étude constitue une étape importante pour l’avancement du projet Matoush, d’autant plus qu’elle conclut que les impacts sur les travailleurs, les populations à proximité et l’environnement seront négligeables.

 

L’étude d’impact sur l’environnement décrit en premier lieu le milieu physique et les composantes biologiques du site ainsi que l’environnement social dans lequel le programme d’exploration souterraine se réalisera. Les études sectorielles complétées sont :

  • Géologie et géomorphologie;
  • Qualité de l’eau de surface et des sédiments;
  • Air et climat;
  • Hydrologie;
  • Hydrogéologie;
  • Géochimie;
  • Radiation naturelle;
  • Milieu aquatique (poissons, habitats, benthos);
  • Milieu terrestre (faune sauvage et oiseaux);
  • Qualité du sol et de la végétation;
  • Archéologie;
  • Conditions socio-économiques locales et l’usage du territoire.

 

Les données recueillies lors de ces études serviront de référence lors des programmes de suivi environnementaux et permettront de vérifier la justesse des impacts potentiels identifiés et d’évaluer la performance des mesures de mitigation qui auront été mises en place.

 

Les programmes de surveillance et de suivi ont été réalisés en fonction des impacts environnementaux et sociaux potentiels identifiés dans l’étude d’impact.  Ces programmes décrivent la gestion environnementale qu’adoptera Strateco afin de répondre aux exigences relatives des lois et règlements ainsi qu’au code d’éthique de la compagnie. À priori, les suivis environnementaux suivants seront effectués lors de la réalisation du programme d’exploration souterraine :

  • Suivi de l’effluent final;
  • Qualité de l’eau de surface et des sédiments;
  • Qualité de l’eau souterraine;
  • Benthos;
  • Qualité de l’air;
  • Suivi du radon dans l’air;
  • Suivi des radiations gamma.

 

À la suite du dépôt de l’étude d’impact environnemental, des séances d’information publique ont été tenues, en mai 2010, à Mistissini et Chibougamau, pour présenter les résultats de l’étude aux populations locales ainsi qu’aux représentants des diverses instances provinciales et fédérales. La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN), le Comité fédéral d’examen Sud (COFEX) et le Comité provincial d’examen (COMEX) ont ensuite fait parvenir une série de questions visant  à approfondir ou compléter certains aspects de l’étude d’impact environnemental.

 

Strateco a fait parvenir les réponses à la CCSN, au COFEX ainsi qu'au COMEX. Ce long processus a notamment permis de vérifier que tous les aspects relatifs à la protection de l’environnement ont été pris en compte et que toutes les normes sont respectées. Des audiences publiques ont également eu lieu à Mistissini et Chibougamau, en novembre 2010, pour permettre au public d’exprimer son point de vue sur le projet et ses impacts.

 

En février 2012, Strateco a reçu l’approbation du ministre fédéral de l’Environnement et de l’administrateur fédéral de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois pour le programme d’exploration souterraine du projet Matoush, ce qui représente une première au Canada pour une société d’exploration uranifère junior. Le ministre estime que « le projet, compte tenu des mesures d’atténuation énoncées dans le rapport d’étude approfondie, n’est pas susceptible d’entraîner des effets négatifs importants sur l’environnement ».

 

Le projet d’exploration Matoush est conçu de façon à minimiser l’impact sur le milieu biophysique et humain et à maximiser ses effets positifs. Strateco met en place des mesures d’atténuation pour prévenir ou réduire l’importance des impacts sur l’environnement.

 

L’étude sur le milieu social fait partie intégrante de l’étude d’impact environnemental.  Strateco a entrepris un processus de consultation dès le début de ses travaux sur la propriété Matoush, de manière à s’enquérir des préoccupations environnementales et sociales des communautés environnantes et afin qu’elles soient tenues au courant des développements relatifs au projet Matoush. À travers ce processus, Strateco souhaite établir une relation durable et harmonieuse qui permettra à toutes les parties intéressées d’exercer une réelle influence sur les décisions concernant la réalisation du projet Matoush.