Ressources Strateco | Propriété Quenonisca

 

Localisation et titres miniers

Travaux d’exploration

Mises en garde

 



Localisation et titres miniers

 

La propriété Quenonisca est constituée de 33 titres miniers couvrant une superficie de 1 799 hectares. Elle est située 180 kilomètres au nord-ouest de Chibougamau, Québec, Canada (carte des propriétés).

 

Travaux d’exploration

 

Le 26 février 1996, Mines Altavista inc. (« Altavista ») a obtenu de SOQUEM l’option exclusive et irrévocable d’acquérir un intérêt indivis de 50 % dans la propriété Quenonisca en contrepartie de la réalisation de travaux d’exploration sous la gérance de SOQUEM, pour une somme totale de 75 000 $ et l’engagement par Altavista de financer par la suite un minimum de 127 500 $ en travaux d’exploration avant le 28 février 1997. En 1997, des travaux de décapage et de forage ont été réalisés sur la propriété. En 1998, trois indices de sulfures en stockwerks ont été découverts sur la grille des Montagnes Nord par SOQUEM.

 

Sondage

Intersection (m)

Longueur (m)

Résultats

De :

À :

1187-97-01

116,6

118,1

1,5

0,12 % Zn

136,1

137,6

1,5

0,16 % Zn

1187-97-02

110,5

111,1

0,6

0,15 % Zn, 0,16 g/t Ag

113,5

114,4

0,9

0,28 % Zn, 2,4 g/t Ag

120,4

124,9

4,5

0,20 % Zn, 1,2 g/t Ag

1187-97-03

37,5

38,7

1,2

0,25 % Zn, 1,9 g/t Ag

65,1

72,3

7,2

0,18 % Zn, 2,6 g/t Ag

incluant

 

 

 

68,1

69,6

1,5

0,26 % Zu, 3,5 g/t Ag, 0,12 % Cu

1187-97-04

96,3

98,8

2,5

0,34 % Zn, 6,0 g/t Ag, 0,17 % Pb

102,4

103,5

1,1

0,32 % Zn, 5,9 g/t Ag, 0,57 % Pb

112,0

113,5

1,5

0,21 % Zn, 3,0 g/t Ag, 0,13 % Pb

120,8

123,8

3,0

0,19 % Zn, 2,3 g/t Ag, 0,12 % Pb

1187-97-05

79,4

83,2

3,8

1,08 % Za, 7,5 g/t Ag, 0,44 % Pb

incluant

81,0

81,9

0,9

2,00 % Zn, 7,0 g/t Ag, 0,53 % Pb

1187-97-06

Aucune valeur significative

1187-97-07

60,9

61,5

0,6

6,58 g/t Au

1187-97-08

22,1

22,8

0,7

0,48 g/tAu

 

En 1999, SOQUEM a réalisé un levé magnétométrique et Max-Min de 19,6 kilomètres linéaires sur la grille des Montagnes Nord. Plusieurs conducteurs ont été décelés par ce levé.

 

À l’automne 2000, SOQUEM a réalisé une campagne de forage de huit sondages totalisant 1 050 mètres dans le but de vérifier les meilleurs conducteurs détectés en 1999. De nombreux intervalles de chert minéralisé ont été intersectés. Plusieurs lentilles de sulfures massifs riches en pyrrhotite ont été reconnues. Les dépenses pour l’année 2000 ont totalisé 201 173 $, la Société ayant contribué à 50 % desdites dépenses.

 

Aucun travail majeur n’a été effectué sur la propriété Quenonisca depuis 2001. Les titres miniers ont été renouvelés en 2008, mais aucun programme d’exploration n’a eu lieu sur cette propriété.

Menu principal

Mises en garde

 

Mise en garde à l’intention des investisseurs des États-Unis concernant les estimations de ressources mesurées et indiquées. On retrouve dans cette section les expressions « ressources mesurées » et « ressources indiquées ». La Société met en garde les investisseurs des États-Unis que bien que ces expressions soient reconnues et exigées par la réglementation canadienne, la Securities and Exchange Commission des États-Unis ne les reconnaît pas. Les investisseurs des États-Unis sont avisés de ne pas supposer que de la minéralisation dans ces catégories sera éventuellement, en tout ou en partie, convertie en réserves.

 

Mise en garde à l’intention des investisseurs des États-Unis concernant les estimations de ressources inférées. On retrouve dans cette section l’expression « ressources inférées ». La Société met en garde les investisseurs des États-Unis que bien que cette expression soit reconnue et exigée par la réglementation canadienne, la Securities and Exchange Commission des États-Unis ne la reconnaît pas. Les « ressources inférées » comportent une grande part d’incertitude quant à leur existence et leur faisabilité économique et légale. On ne doit pas supposer que des ressources minérales inférées seront éventuellement, en tout ou en partie, converties à une catégorie supérieure. Selon la réglementation canadienne, les estimations de ressources minérales inférées ne peuvent être utilisées pour réaliser des études de faisabilité ou de préfaisabilité, sauf exception. Les investisseurs des États-Unis sont mis en garde de ne pas supposer que des ressources inférées existent ou qu’elles pourront, en tout ou en partie, être exploitées de façon économique ou légale.

Menu principal